agendaarchives

Avril 2024

du 11 avril au 10 décembre 2024

Lecture des "Esprits de la terre" de Catherine Colomb en sept épisodes

À la Maison de Quartier Sous-Gare (Lausanne) à 20h, les 16 avril, 14 mai, 18 juin, 17 septembre, 8 octobre, 19 novembre , 10 décembre.
À l'espace MarkdeFabrick (La Sarraz) à 19h, les 11 avril, 16 mai, 6 juin, 12 septembre, 3 octobre, 7 novembre, 5 décembre.
Au Centre Culturel du Vieux Moulin (Saint-Prex)) à 17h, les 21 avril, 19 mai, 16 juin, 8 septembre, 6 octobre, 10 novembre, 8 décembre.
 

En savoir +

Juin 2024

vendredi 21 juin 2024 13h00

Douna Loup au Literatur festival de Loèche-les-Bains

Avec le traducteur allemand des Printemps sauvages Steven Wyss, en partenariat avec le Centre de traduction littéraire (CTL)
Alter Bahnhof, 3954 Loèche-les-Bains
 

En savoir +

Ajouter à mon agenda

vendredi 21 juin 2024 13h00

Teju Cole au Literatur festival de Loèche-les-Bains

Avec Tash Aw et Johny Pitts
James Baldwin Zelt, 3954
 

En savoir +

Ajouter à mon agenda

vendredi 21 juin 2024 22h00

Teju Cole au Literatur festival de Loèche-les-Bains

Avec Thomas Sarbacher (interprétation)
James Baldwin Zelt, 3954 Loèche-les-Bains

En savoir +

Ajouter à mon agenda

samedi 22 juin 2024 14h00

Douna Loup au Literatur festival de Loèche-les-Bains

Avec le traducteur allemand des Printemps sauvages Steven Wyss, en partenariat avec le Centre de traduction littéraire (CTL)
Alter Bahnhof, 3954 Loèche-les-Bains
 

En savoir +

Ajouter à mon agenda

mardi 25 juin 2024 17h00

Elisa Shua Dusapin au Marathon des mots (Toulouse)

Librairie Privat, 14 Rue des Arts, 31000 Toulouse

En savoir +

Ajouter à mon agenda

mercredi 26 juin 2024 15h00

Elisa Shua Dusapin au Marathon des mots (Toulouse)

Lecture musicale avec Mélanie Petrarca
Salle du Sénéchal, 17 Rue Charles de Rémusat, 31000 Toulouse

En savoir +

Ajouter à mon agenda

mercredi 26 juin 2024 19h00

Elisa Shua Dusapin au Marathon des mots (Toulouse)

Montrabé-l'Accent, All. Antoine Candela, 31850 Montrabé

En savoir +

Ajouter à mon agenda

vendredi 28 juin 2024 16h00

Lukas Bärfuss au Marathon des mots (Toulouse)

Avec Caroline Coutau
Librairie Ombres Blanches, 50 Rue Léon Gambetta, 31000 Toulouse

En savoir +

Ajouter à mon agenda

vendredi 28 juin 2024 19h00

Bruno Pellegrino au Marathon des mots (Toulouse)

Librairie Il était une fois, 6 Place Jean Moulin, 31470 Saint-Lys

En savoir +

Ajouter à mon agenda

vendredi 28 juin 2024 18h30

Blaise Hofmann chez Payot Morges

Payot Morges, Grand-Rue 50, 1110 Morges

En savoir +

Ajouter à mon agenda

samedi 29 juin 2024 11h00

Catherine Safonoff et Bruno Pellegrino au Marathon des mots (Toulouse)

Librairie Ombres blanches, 50 Rue Léon Gambetta, 31000 Toulouse

En savoir +

Ajouter à mon agenda

samedi 29 juin 2024 15h00

Lecture de "La Fortune" au Marathon des mots (Toulouse)

Avec Marie Bunel
Salle du Sénéchal, 17 Rue Charles de Rémusat, 31000 Toulouse

En savoir +

Ajouter à mon agenda

Juillet 2024

samedi 6 juillet 2024

Anne-Sophie Subilia au festival Auteur-es en hauteur (Montreux)

Salle de la Scie, 1832 Villars-sur-Chamby

En savoir +

dimanche 7 juillet 2024 10h00

Blaise Hofmann à Agri Fête (Carouge)

Lecture musicale de Faire paysan, avec Stéphane Blok
Place de Sardaigne, 1227 Carouge
 

En savoir +

Ajouter à mon agenda

Septembre 2024

vendredi 6 septembre 2024 19h00

Catherine Lovey à la bibliothèque d'Orsières

Bibliothèque d'Orsières, Route des écoles 23, 1937 Orsières

Ajouter à mon agenda

jeudi 12 septembre 2024 17h30

Michel Layaz chez Payot Rive Gauche

Payot Rive Gauche, Rue de la Confédération 7, 1204 Genève

En savoir +

Ajouter à mon agenda

Juin 2024

Catherine Lovey, lauréate du Prix de l'Académie nationale de médecine 2024 pour "histoire de l’homme qui ne voulait pas mourir"

Mai 2024

Catherine Lovey, lauréate du Prix Michel-Dentan 2024 pour "histoire de l’homme qui ne voulait pas mourir"

Jérémie Gindre lauréat du Prix de l’Académie romande pour "Tombola"

Elisa Shua Dusapin lauréate du Prix de l’Académie romande pour "Le vieil incendie"

"Le vieil incendie" d’Elisa Shua Dusapin, en lice pour le Grand Prix Littérature Périgord 2024

Avril 2024

"Boris, 1985" de Douna Loup, en lice pour le Prix littéraire Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur 2024

Mars 2024

"Une femme entre dans le champ" d’Emmanuelle Tornero, en lice pour le prix Françoise Sagan 2024

Jérémie Gindre, lauréat du Prix Pittard de l'Andelyn 2024 pour « Tombola »

Stéphane Dubois-dit-Bonclaude, président de la Fondation Pittard de l’Andelyn
Laudatio du Prix littéraire Pittard de l’Andelyn 2024 : « Tombola », Jérémie Gindre, Editions Zoé             
30 avril 2024 Maison de Rousseau et de la Littérature

"L’enveloppe est belle. Papier doux au toucher, illustration de couverture énigmatique, faussement rassurante, c’est la reproduction d’une œuvre de Caroline Bachmann. En quatrième de couverture, la présentation de l’auteur le décrit comme un esprit ingénieux aussi il n’est pas étonnant que dans le texte qui précède quelques clés nous soient déjà livrées : surprise, tension, accident ou ravissement.

Surprise, oui. Le prix Pittard de l’Andelyn 2024 a été décerné à l’unanimité mais la nouvelle littéraire nourrit toujours le débat entre ses adeptes et ceux qui préfèrent le temps long du roman.

La définition communément admise de « la nouvelle littéraire est : un bref récit fictif faisant appel à la réalité et qui, la plupart du temps, ne comporte pas de situation finale. Généralement, elle se termine avec un dénouement inattendu qu'on appelle la chute. »

« Tombola » répond fidèlement à ces critères mais se situe au-delà de la brièveté des récits et de la concision des situations évoquées, la temporalité est fluide mais extrêmement resserrée, laissant toujours planer une ombre discrète, presque une menace, favorisant ici un déséquilibre, là une rupture, créant ainsi un véritable suspens pour chaque nouvelle.

Ressentir ces intentions narratives très élaborées n’est pas simple au premier abord tant l’écriture de Jérémie Gindre joue sur un caractère que je définirais de néo-classique. Limpide, précise, en tension, on peut l’imaginer telle une architecture dépouillée de ses moindres ornements, chaque mot est à sa place, intégré aux ressorts de l’intrigue. Le dessein (entendez-le des deux manières) littéraire de ces récits pourrait encore évoquer un terme communément employé pour la bande dessinée : la ligne claire.

Je le répète, Jérémie Gindre est présenté comme un esprit ingénieux et ses nouvelles sollicitent la surprise, les tensions, les accidents, le ravissement.

Apparait alors en filigrane pour le lecteur, cette ligne claire, ces mystérieux dessins, observés dans d’antiques manuels, séquencés en quelques figures et qui nous démontrent comment réaliser les plus fameux nœuds marins, ou encore ceux des prestidigitateurs, sans que jamais, malgré toute la bonne volonté du néophyte, l’amateur réussisse du premier coup. Peut-être qu’aujourd’hui, les tutoriels fleurissant sur le net, souvent désopilants, remplacent habilement les images anciennes, mais ces dernières relevaient du mystère, deux mains anonymes tressaient ou nouaient dans l’espace de la feuille blanche des arabesques délicieuses qui évoquaient également les plus infâmes façons d’entraver une proie. Heureusement, le dénouement arrivait, le nœud coulant s’effaçant dans la ligne tendue d’un unique cordon tout comme les chutes des récits de Jérémie Gindre. Averses ou orages sont traversés sans crainte, l’instabilité des conditions météorologiques conduisant lecteurs et lectrices vers un arc-en-ciel fragile, éphémère, illusoire.

J’achèverais cette brève présentation par les quatre dernières lignes d’une nouvelle dont je vous laisse - à la lecture du recueil - le plaisir de découvrir le titre et le sujet. Ces lignes symbolisent ce que j’ai tenté d’exprimer au sujet de « TOMBOLA ». Le seul indice, l’action se déroule à Castelrigg, en Angleterre, un cercle de pierres levées destiné - vraisemblablement - aux rituels druidiques de l’âge du bronze.

Pendant ce temps, le soleil poursuit sa courbe et les ombres des pierres, comme des marionnettes, obéissent à son mouvement. Tracent leur orbite sur la prairie. Avec les saisons s’allongent, raccourcissent. Immobile, la roue tourne.

Le Cercle du passé & des gens présents."

"Tombola" de Jérémie Gindre, en lice pour le prix Paysages écrits (Fondation Facim) 2024

Février 2024

Jérémie Gindre, lauréat d’un Prix suisse de Littérature 2024 pour « Tombola »

Éloge
Sept nouvelles composent la Tombola que nous offre Jérémie Gindre ; sept récits divers de par leur longueur, les lieux et les protagonistes qu’ils mettent en scène, mais qui sont reliés par une multiplicité de cohérences et d’échos : une même attention parcimonieuse aux détails d’une description, une distance curieuse entre la voix qui raconte et les personnages, un goût de l’anecdote dont le sens déborde et dérange le cours tranquille des événements, et, entre les lignes, discrète et délicate, une nonchalance qui n’oublie pas de sourire et, par exemple, d’interrompre une histoire sous le seul effet d’un éternuement.
Le livre a cette qualité rare de faire recueil, de constituer plus que la somme de ses parties, de nous inviter à nous perdre, à explorer ou à découvrir, d’un récit à l’autre, comment leur sens se module en fonction de leurs relations. À cette tombola, l’auteur ainsi que les lectrices et les lecteurs gagnent un gros lot. Lui, un prix, nous une poétique de la nuance.

En savoir +

Janvier 2024

"Tortues" de Bruno Pellegrino, dans la sélection du Prix Place aux Nouvelles – Lauzerte 2024

Novembre 2023

Elisa Shua Dusapin lauréate du prix Fénéon 2023 pour "Le vieil incendie"

Octobre 2023

Elisa Shua Dusapin, lauréate du prix Millepages 2023 pour "Le vieil incendie"

Septembre 2023

Blaise Hofmann, lauréat du prix culturel (littérature) vaudois 2023 pour "Faire paysan"

Elisa Shua Dusapin lauréate du prix Wepler-Fondation La Poste 2023 pour "Le vieil incendie"

Février 2023

Anne-Sophie Subilia, lauréate d’un Prix suisse de littérature pour son roman "L’Épouse"

Novembre 2022

"Presque étrange pourtant" de Thilo Krause dans la sélection du prix Nerval-Goethe 2024

Octobre 2022

"Jours à Leontica" de Fabio Andina, lauréat du prix Rev’nature des lecteurs, organisé par l’association "Entrez, c’est ouvert" (Isère)

Juin 2022

Bruno Pellegrino, lauréat du prix Bibliomedia 2022 pour "Dans la ville provisoire"

Mai 2022

Sonia Molinari, lauréate du Prix Eve de l’Académie romande 2022 pour « Ne pas laisser le temps à la nuit »

Fabio Andina, lauréat du prix du public de la RTS 2022 pour "Jours à Leontica"

Décembre 2021

Katja Schönherr, lauréate du prix Millepages 2021 pour "Marta et Arthur"

"Il y a quelque chose de Bergman et de Simenon dans ce scénario implacable et fascinant. Sans la moindre hésitation, l'un des meilleurs romans de l'année !" librairie Millepages, Vincennes

Novembre 2021

Benjamin Pécoud, traducteur de « L’Enfant lézard », lauréat du Prix Pierre-François Caillé de la traduction 2021

Octobre 2021

Elisa Shua Dusapin, lauréate du National Book Award 2021 pour "Hiver à Sokcho" (littérature traduite)

"Un roman sobre et viscéral qui explore les failles identitaires – culturelles, intimes ou nationales. L'élégante traduction d'Aneesa Abbas Higgins sublime la langue d'Elisa Shua Dusapin." Le jury

"J'ai voulu écrire un livre comme un pont entre les cultures et les langues qui m'habitent. Recevoir un prix pour la traduction internationale de Hiver à Sokcho est un immense honneur." Elisa Shua Dusapin

Juillet 2021

"Starlight" de Richard Wagamese, lauréat du prix Au fil des pages (Estuaire et Sillon)

Juin 2021

Bruno Pellegrino, lauréat du prix « Paysages écrits » décerné par la Fondation Facim, pour "Dans la ville provisoire"

"Jeu blanc" de Richard Wagamese, lauréat du Prix des lecteurs « étranges lectures » 2020-2021

Avril 2021

Bruno Pellegrino, lauréat du prix Michel Dentan 2021 pour "Dans la ville provisoire"

Anne-Sophie Subilia, lauréate du prix littéraire des Collégiens de Sion 2021 pour "Neiges intérieures"

Décembre 2020

Sonia Molinari, lauréate du prix « Mérite culturel » décerné par la commune de la Grande Béroche pour « Ne pas laisser le temps à la nuit »

Novembre 2020

Roland Buti, lauréat du prix Lettres frontière 2020 pour "Grand national"

Mai 2020

Gabriella Zalapì, lauréate du prix Bibliomedia 2020 pour "Antonia"

Jérôme Meizoz, lauréat du prix de la Société des Écrivains Valaisans (SEV) 2020 pour "Absolument modernes!"

Mars 2020

"Le Milieu de l'horizon", film de Delphine Lehericey adapté du roman éponyme de Roland Buti, reçoit le Prix du cinéma suisse, catégories meilleur film de fiction et meilleur scénario pour Joanne Giger

Février 2020

Camille Luscher, lauréate du Prix Pittard « coup de cœur de la traduction » pour "Révolution aux confins"

Janvier 2020

Marion Graf, lauréate 2020 du prix spécial de traduction remis par l’Office fédéral de la culture

Décembre 2019

Sonia Molinari, lauréate du Prix littéraire chênois 2019

Novembre 2019

"Starlight" de Richard Wagamese, dans la sélection du Prix Libr’à nous 2020 – catégorie littérature étrangère

Etienne Barilier, lauréat 2019 du Prix des écrivains vaudois

Octobre 2019

"Grand National" de Roland Buti, 4e place au prix des lecteurs de la Librairie Nouvelle à Voiron

Septembre 2019

"Starlight" de Richard Wagamese est dans le palmarès Livres Hebdo : 7ème roman étranger préféré de la rentrée des libraires

Juillet 2019

Lukas Bärfuss, lauréat du Prix Georg-Büchner 2019

"Jeu blanc" reçoit le prix des lecteurs « M.O.T.T.S. des 5 villages » décerné par la médiathèque de Messimy

Juin 2019

Gabriella Zalapì, lauréate du Grand prix de l'héroïne 2019, décerné par "Madame Figaro", pour "Antonia"

Bruno Pellegrino, lauréat du prix François Mauriac pour "Là-bas, août est un mois d’automne"

Elisa Shua Dusapin, lauréate du Prix Alpes-Jura 2019 pour "Les Billes du Pachinko"

"Jeu blanc" de Richard Wagamese, lauréat du prix des lecteurs de la ville de Mortagne

Elisa Shua Dusapin lauréate du Prix Ève 2019 (Académie romande) pour "Les Billes du Pachinko"

Mai 2019

Michel Layaz, lauréat du prix Rambert 2019 pour "Sans Silke"

Elisa Shua Dusapin, lauréate du prix Littéraire des Collégiens de Sion 2019 pour "Hiver à Sokcho"

Avril 2019

Bruno Pellegrino, lauréat du prix des lecteurs de la Ville de Lausanne 2019 pour "Là-bas, août est un mois d'automne"

Bruno Pellegrino, lauréat du prix Ecritures et Spiritualités pour "Là-bas, août est un mois d'automne"

Bruno Pellegrino, lauréat du prix Alain-Fournier 2019 pour "Là-bas, août est un mois d'automne"

Février 2019

Jean-Bernard Vuillème est lauréat du Prix de l'Institut neuchâtelois

Remise du prix le 16 mars à 16h30 à l'aula de la Faculté des lettres de Neuchatel

Ajouter à mon agenda

Janvier 2019

Elisa Shua Dusapin, lauréate d'un prix suisse de littérature 2019 pour "Les Billes du Pachinko"

« Comment parler aux siens quand on n’en partage plus totalement la langue? L’exil est-il plus dur quand on songe au pays? Comment passer sans dommage d’un monde à l’autre? Entre Asie et Occident, Elisa Shua Dusapin propose ses réponses subtiles. » 
Eléonore Sulser au nom du jury fédéral de littérature
 
 
Remise des Prix suisses de littérature: jeudi 14 février 2019 à 18h
à la Bibliothèque nationale à Berne.
 
Présentation des primés, biographies et photos de nominés, programme des tournées de lecture:
 
2 minutes avec l'auteur:

Ajouter à mon agenda

Octobre 2018

Bruno Pellegrino lauréat du prix Alice Rivaz pour "Là-bas, août est un mois d'automne"

Max Lobe, lauréat du Prix du roman gay 2018, coup de cœur pour "Loin de Douala"

"Jeu blanc" de Richard Wagamese, lauréat du Prix du livre C.E. 38.

Août 2018

"Jeu blanc" de Richard Wagamese lauréat du prix 2018 du comité de lecture des "Pieds Tanqués", rattaché à la médiathèque de La Ciotat

Mai 2018

Bruno Pellegrino, lauréat du prix des libraires Payot pour "Là-bas, août est un mois d'automne"

Mars 2018

"Jeu blanc" de Richard Wagamese, lauréat du prix Libr'à Nous 2018 (littérature étrangère)

Max Lobe pour La Trinité bantoue, La Trinità Bantu, lauréat du Premio Salerno Libro d'Europa 2018, Festival Salerno Letteratura

Janvier 2018

Bruno Pellegrino, lauréat du prix "Adam" 2018 de l'Académie romande pour "Là-bas, août est un mois d'automne"

Novembre 2017

"Les étoiles s'éteignent à l'aube" de Richard Wagamese, lauréat du prix des Médiathèques de la DLVA (Durance Lubéron Verdon Agglomération)

Juillet 2017

Michel Layaz, lauréat du Prix Régis de Courten pour "Louis Soutter, probablement"

Juin 2017

"Les étoiles s'éteignent à l'aube" de Richard Wagamese, lauréat du prix du Moulin des Lettres

Mai 2017

Michel Layaz, lauréat du prix Bibliomedia 2017 pour "Louis Soutter, probablement"

Avril 2017

"Confidences" de Max Lobe lauréat du prix Ahmadou Kourouma 2017

Le Prix Ahmadou Kourouma récompense un ouvrage, un essai ou une fiction consacré à l’Afrique noire, et dont l’esprit d’indépendance, de lucidité et de clairvoyance s’inscrit dans le droit fil de l’héritage légué par le grand écrivain ivoirien. 

http://www.salondulivre.ch/fr/pages/le-prix-kourouma-12621

Ajouter à mon agenda

Elisa Shua Dusapin, lauréate du prix de la SPG pour "Hiver à Sokcho"

Mars 2017

Elisa Shua Dusapin, lauréate du prix Régine Deforges 2017 pour "Hiver à Sokcho"

Elisa Shua Dusapin, lauréate du prix des lecteurs de la librairie Esprit large à Guérande pour "Hiver à Sokcho"

Janvier 2017

Michel Layaz, lauréat du prix suisse de littérature 2017 pour "Louis Soutter, probablement"

Novembre 2016

Elisa Shua Dusapin, lauréate du prix Révélation 2016 de la Société des Gens de Lettres pour "Hiver à Sokcho"

Juin 2016

Elisa Shua Dusapin, lauréate du prix Robert Walser 2016 pour "Hiver à Sokcho"

Janvier 2015

Roland Buti, lauréat du prix du Roman des Romands pour "Le Milieu de l'horizon"

Mars 2014

Roland Buti, lauréat du prix du public de la RTS 2014 pour "Le Milieu de l'Horizon"

Janvier 2014

Roland Buti, lauréat du prix suisse de littérature 2014 pour "Le Milieu de l'horizon"

« 39 rue de Berne » de Max Lobe, Prix du Roman des Romands (2013-2014)

Rose-Marie Pagnard, lauréate du prix suisse de littérature 2013 pour "J'aime ce qui vacille"

Rose-Marie Pagnard, lauréate du prix Eve 2013 de l'Académie romande pour "J'aime ce qui vacille"

Roland Buti, lauréat du prix "Adam" 2013 de l'Académie romande pour "Le Milieu de l'horizon"

Roland Buti, lauréat du prix des lectrices Edelweiss pour "Le Milieu de l'horizon"

Aude Seigne, lauréate du prix Nicolas Bouvier 2011 pour "Chroniques de l'Occident nomade"

Michel Layaz, lauréat du prix littéraire des Collégiens de Sion pour "Cher Boniface"

Blaise Hofmann, lauréat du prix Nicolas Bouvier 2008 pour "Estive"

Avril 2004

Michel Layaz, lauréat du prix des auditeurs de la RTS 2004 pour "Les Larmes de ma mère"

Février 2003

Michel Layaz, lauréat du prix Michel-Dentan 2003 pour "Les Larmes de ma mère"

Janvier 2000

"Morts ou vifs" de Jérôme Meizoz, désigné "Livre de la Fondation Schiller Suisse 2000"